La France face à la Constitution européenne : un héritage mal assumé - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Critique Internationale Year : 2005

La France face à la Constitution européenne : un héritage mal assumé

(1)
1

Abstract

This article sheds light on the institutional factors weighing in how French preferences were determined as regards the future of Europe. The French government was obliged to take into account the reformulation of the debate at the Convention and the European Institutional legacy. This institutional rationale took precedence over the French leaders' ambitions for national power, considerations with regard to the effectiveness of the decision-making process and there vision of Europe. It later crippled the debate over the referendum, for responsibility for it was never assumed in positive terms.
Cet article met en lumière le poids des facteurs institutionnels dans la détermination des préférences françaises quant à l'avenir de l'Europe. Le gouvernement français a été obligé de prendre acte du reformatage du débat à la Convention et de l'héritage institutionnel européen. Cette logique institutionnelle a été prépondérante par rapport aux ambitions de puissance nationale, aux considérations sur l'efficacité du processus de décision et à la vision de l'Europe des dirigeants français. Elle a ensuite plombé le débat du référendum, car elle n'a jamais été positivement assumée.
Fichier principal
Vignette du fichier
ci29p134-151.pdf (269.19 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01020885 , version 1 (08-07-2014)

Identifiers

Cite

Nicolas Jabko. La France face à la Constitution européenne : un héritage mal assumé. Critique Internationale, 2005, 29, pp.135-151. ⟨hal-01020885⟩
132 View
338 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More