La coopération transatlantique après le 11 septembre : l'enjeu de la sécurité intérieure - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Critique Internationale Year : 2005

La coopération transatlantique après le 11 septembre : l'enjeu de la sécurité intérieure

(1)
1

Abstract

Le 21 septembre 2004, le vol 919 de United Airlines en provenance de Londres et à destination de Washington a été détourné sur Bangor (Maine). L'un de ses passagers a été débarqué et interrogé par les autorités fédérales, avant d'être renvoyé en Grande-Bretagne. Ce passager était le chanteur folk britannique Cat Stevens, converti à l'islam sous le nom de Yusuf Islam, lequel ressemblait à celui d'une personne soupçonnée de terrorisme par les États-Unis 1. Les autorités américaines avaient prélevé les données passagers (passenger name record ou PNR) dans la base de la compagnie aérienne au moment de l'embarquement, comme elles le font pour tous les vols à destination, en transit ou en provenance des États-Unis depuis le 5 mars 2003 (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
guiraudon2005.pdf (232.14 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01020874 , version 1 (08-07-2014)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Virginie Guiraudon. La coopération transatlantique après le 11 septembre : l'enjeu de la sécurité intérieure. Critique Internationale, 2005, 3 (28), pp.21-35. ⟨10.3917/crii.028.0021⟩. ⟨hal-01020874⟩
80 View
143 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More