La précarité des femmes sur le marché du travail - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Lettre de l'OFCE Year : 2005

La précarité des femmes sur le marché du travail

Abstract

Les femmes ont investi le marché du travail. Leur volonté d'indépendance financière, d'indépendance tout court, les a conduites, à partir des années 1960, à s'insérer dans les études et dans l'emploi, bien plus massivement qu'elles ne l'avaient fait auparavant. La croissance économique des Trente Glorieuses a facilité cette insertion, en même temps qu'elle en a résulté. De force d'appoint, les femmes sont devenues partie prenante de la population active. L'évolution des marchés du travail depuis les années 1980 et surtout 1990, marquée par la croissance molle qu'ont connue la plupart des économies européennes et par les changements dans la régulation mondiale, a modifié les modes d'insertion individuelle dans l'activité, et en tout premier lieu ceux des femmes. La montée du chômage a distendu les liens à l'emploi, rendu plus floues les frontières entre l'activité et l'inactivité, changé les caractéristiques des emplois. Le développement structurel de certaines activités, notamment tertiaires, a renforcé cette évolution de la nature des emplois (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
263.pdf (364.58 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01020793 , version 1 (08-07-2014)

Identifiers

Cite

Françoise Milewski. La précarité des femmes sur le marché du travail. Lettre de l'OFCE, 2005, 263, pp.1-4. ⟨hal-01020793⟩
337 View
434 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More