L'Afrique du Sud depuis 1990 : une reconstruction ambiguë

Résumé : Le nouveau visage de l'Afrique du Sud pourrait bien être celui de Lazarus Zim. Né en 1960 à Bethlehem (État libre d'Orange), alors que la chape de l'apartheid s'appesantissait sur le pays, il grandit dans famille pauvre, travailla dur pour décrocher son bac, bénéficia d'une bourse de la multinationale à base sud-africaine Anglo-American, devint manager dans diverses entreprises avant d'être recruté par la même Anglo-American et de se voir confier, en février 2005, la responsabilité de ses opérations en Afrique du Sud, premier Africain à occuper ce poste. Cette histoire en forme de conte de fées libéral est symbolique des transformations qu'a connues l'Afrique du Sud ces quinze dernières années : démantèlement de l'apartheid, banalisation démocratique, passage d'une politique volontariste s'appuyant sur l'État à un laissez faire orienté par des mesures monétaristes, efforts pour la promotion économique des noirs (Black Economic Empowerment, BEE), mais creusement des inégalités, persistance d'une grande insécurité et multiplication des mécontentements... (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01020774
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 15:12:08
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05
Document(s) archivé(s) le : mercredi 8 octobre 2014 - 14:00:30

Fichier

artdcm.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Citation

Denis-Constant Martin. L'Afrique du Sud depuis 1990 : une reconstruction ambiguë. Projet, 2005, pp.2-7. ⟨hal-01020774⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

122

Téléchargements de fichiers

419