L'impossible cartographie du terrorisme

Résumé : Le terrorisme n'existe pas : ou plus exactement, ce n'est pas un concept utilisable par les sciences sociales et la stratégie. En revanche l'usage du terme a une forte signification politique. Pour expliquer ce paradoxe apparent, il est nécessaire d'analyser les usages du terme terrorisme et leurs implications. Nous qu'adversaires en présence comme tiers, victimes, font du terrorisme une forme de conflit spécifique qui aurait sa propre unité et qui pourrait être analysé selon une grille de lecture géopolitique à travers le monde. Pourtant la diversité des logiques conflictuelles, des modalités d'action, des formes sociologiques d'insertion dans les sociétés et entre les États, empêchent semble-t-il de conserver le terme et de l'élever au niveau d'un concept ou même d'une notion commode. Loin d'expliquer, le terme de terrorisme embrouille les situations, les "polémisent" et doit être remplacé par d'autres notions qui, elles, permettront de mieux comparer et cartographier des phénomènes de violence politique recouverts par ce vocable (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01020653
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 12:53:05
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05
Archivage à long terme le : mercredi 8 octobre 2014 - 13:30:29

Fichier

conflits-1149-l-impossible-car...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Didier Bigo. L'impossible cartographie du terrorisme. Cultures & conflits, L'Harmattan, 2005, pp.2-6. ⟨hal-01020653⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

353

Téléchargements de fichiers

739