Le juge administratif et la délégation du pouvoir de suspension d'un fonctionnaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue française de droit administratif Year : 2005

Le juge administratif et la délégation du pouvoir de suspension d'un fonctionnaire

(1)
1

Abstract

En rupture avec la distinction traditionnelle entre délégation de pouvoir et délégation de signature, cette décision admet, dans le cadre d'une délégation du pouvoir de suspendre un fonctionnaire, l'existence d'une compétence concurrente entre l'autorité délégante et l'autorité délégataire. La note précise tout d'abord comment le Conseil d'Etat a de la sorte entendu mettre un terme à une divergence de jurisprudence naissante parmi les juges inférieurs. Elle se propose ensuite d'expliquer la décision en retraçant la genèse de l'opposition entre deux types de délégations. Celle-ci ne résulte pas d'une construction de la science du droit, mais d'un raisonnement par lequel le juge a tenté de justifier l'exercice de son pouvoir. Il est donc compréhensible que celui-ci s'en écarte dès lors que cette argumentation aboutit à des conséquences qui lui semblent indésirables.
Fichier principal
Vignette du fichier
tusseau-dlgation-de-pouvoir.pdf (113.57 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01020641 , version 1 (08-07-2014)

Identifiers

Cite

Guillaume Tusseau. Le juge administratif et la délégation du pouvoir de suspension d'un fonctionnaire : A propos de l'arrêt du Conseil d'Etat du 22 novembre 2004 Ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche c/ M. A., req. n° 244515. Revue française de droit administratif, 2005, pp.1-13. ⟨hal-01020641⟩
913 View
8845 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More