Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les relations internationales selon Durkheim : un objet sociologique comme les autres

Résumé : Prenant pour objet L'Allemagne au-dessus de tout et L'éducation morale, la présente étude entend démontrer que les relations internationales sont pour Durkheim un objet sociologique comme les autres (application du normal et du pathologique, mise en évidence des contraintes morales et juridiques imposées par le milieu international lui-même instituant un ordre). Toutefois, le sociologue ne considère pas l'humanité comme une société constituée et il fait de l'État une structure indépassable à long terme. Cette analyse de la pensée durkheimienne et non à partir de cette dernière dépasse la simple référence à la Division du travail social. Elle entend critiquer deux idées tenaces : Durkheim occulterait totalement les relations internationales de sa sociologie, Durkheim défendrait l'idée d'une société internationale fonctionnant comme les groupes nationaux.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01020495
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 10:43:27
Dernière modification le : lundi 7 septembre 2020 - 09:45:53
Archivage à long terme le : : mercredi 8 octobre 2014 - 12:25:49

Fichier

les-relations-internationales....
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Frédéric Ramel. Les relations internationales selon Durkheim : un objet sociologique comme les autres. Etudes Internationales, HEI, 2004, 35 (3), pp.495-514. ⟨hal-01020495⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

140

Téléchargements de fichiers

490