Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Marcel Mauss et l'étude des relations internationales : un héritage oublié

Résumé : Les fondateurs de la sociologie n'ont pas écarté les relations internationales de leurs préoccupations scientifiques. C'est le cas notamment de Mauss dans ses deux manuscrits consacrés à la nation et à l'internationalisme. Le neveu de Durkheim pose des jalons essentiels : nécessité de l'empirisme, analyse des interdépendances, énonciation d'une loi sociologique quant à l'élargissement des appartenances identitaires. Ce positivisme naissant rencontre cependant des limites puisque extérieur à la sociologie pure et traversé par l'idéologie wilsonienne. Cette réflexion n'a pas eu d'héritiers. La référence à Mauss dans le champ des relations internationales fait l'objet d'une occultation d'autant plus dommageable que la sociologie réinvestit aujourd'hui cet objet.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01019927
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, July 7, 2014 - 3:06:31 PM
Last modification on : Thursday, April 28, 2022 - 10:34:01 AM

Identifiers

Collections

Citation

Frédéric Ramel. Marcel Mauss et l'étude des relations internationales : un héritage oublié. Sociologie et Sociétés, Presses de L'Universite (University of Montreal), 2004, 36 (2), pp.227-245. ⟨hal-01019927⟩

Share

Metrics

Record views

80