La froideur du regard impassible des États

Résumé : À travers l'analyse de certains portraits de grands dignitaires de l'État, ce texte explore les rapports entre une esthétique de la représentation du pouvoir et une rationalité d'une science réaliste des relations internationales fondée sur la distanciation amorale. Dans l'incarnation de l'État par les grands, cette esthétique du regard communique avec cette science de la vision. Notre analyse montre que le trait précède la science et qu'à travers le travail du peintre l'intuition du regard de l'État préfigure la construction d'un savoir froid et objectivant. Les correspondances entre ces trois regards -- le peintre, le diplomate et le savant -- sont à l'origine d'une énigme dont la raison du politique est le cœur.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01019669
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 7 juillet 2014 - 12:26:29
Dernière modification le : jeudi 11 juillet 2019 - 16:12:14
Document(s) archivé(s) le : mardi 13 octobre 2015 - 16:31:25

Fichier

article-comm-0588-8018-2004-nu...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Ariel Colonomos. La froideur du regard impassible des États. Communications, De Gruyter, 2004, pp.75-90. ⟨hal-01019669⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

176

Téléchargements de fichiers

233