Y-a-t'il une théorie de la propriété chez Proudhon ?

Résumé : Rendre compte de la théorie de la propriété de Proudhon est une gageure, tant abondent, dans cette oeuvre brouillonne, chaotique et parfois boursouflée, les formules contradictoires, les raccourcis confondants, les approximations grossières. Pourtant, depuis deux siècles, Proudhon ne cesse d'avoir des lecteurs, parmi lesquels des commentateurs sérieux qui se* réclament de lui2* Si le seul style prophétique expliquait cette constance, cette théorie devrait être ramenée à un brillant exercice de rhétorique, et son auteur à un pamphlétaire de génie. Proudhon lui-même croit mériter toutes les reconnaissances, celle du tribun et celle du savant. S'il confesse volontiers l'aspect chaotique et contradictoire de ses écrits, il ne cesse néanmoins jamais de réclamer à ses lecteurs qu'ils rendent justice à son travail, en le considérant comme une authentique, sérieuse, et peut être même tragique recherche de la vérité3 (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01019652
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 7 juillet 2014 - 12:05:58
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:08
Archivage à long terme le : mardi 7 octobre 2014 - 12:28:10

Fichier

xifaras-proprieteproudhon.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Mikhaïl Xifaras. Y-a-t'il une théorie de la propriété chez Proudhon ?. Corpus, 2004, pp.229-282. ⟨hal-01019652⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

276

Téléchargements de fichiers

932