Le statut des " Asiatiques " aux États-Unis : L'identité américaine dans un miroir

Résumé : Les " Asiatiques " ont longtemps été traités par la loi et par la société en étrangers absolus, dangereux ou du moins indésirables. La jurisprudence, notamment de la Cour suprême, confirme le caractère systématique de cet ostracisme. Leur immigration a été pendant de longues périodes découragée ou interdite. La modification de la législation sur l'immigration et de la jurisprudence sur les minorités, à partir des années soixante, a constitué un tournant essentiel. Depuis quelques décennies, les " Asiatiques " sont au contraire souvent présentés comme la " minorité modèle ", celle qui travaille dur et qui réussit : ainsi opposée, plus ou moins explicitement, aux Noirs, supposés dépourvus de cette éthique. Cette réussite sociale (qu'il convient d'ailleurs de nuancer) est alors censée prouver que la discrimination a cessé de jouer un rôle significatif dans la prospérité des différents groupes raciaux, et que seules les valeurs culturelles sont déterminantes : conclusion suspecte.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01019107
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 7 juillet 2014 - 09:56:24
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05
Archivage à long terme le : mardi 7 octobre 2014 - 11:43:19

Fichier

ci20p69-92.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Daniel Sabbagh. Le statut des " Asiatiques " aux États-Unis : L'identité américaine dans un miroir. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2003, pp.69-92. ⟨hal-01019107⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

205

Téléchargements de fichiers

2089