Les relations entre acteurs, les tendances technologiques et les droits des individus - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Cultures & conflits Year : 2003

Les relations entre acteurs, les tendances technologiques et les droits des individus

Abstract

Pendant longtemps, la théorie de la souveraineté a permis aux gouvernants de tracer une frontière étanche entre les règles internes et externes, l' ordre social et l'anarchie internationale, la police et le social d'un côté, la guerre et le diplomatique de l'autre. D'un côté dans l'Etat weberien règne la rationalité, le choix optimal pour l'individu et l'horizon de la démocratie, de l'autre dans l'Etat westphalien, règne le risque de destruction, le calcul des Etats et l'horizon du conflit. Il existe un " Nous " et un " Eux " clairement désignés, un étranger et un national. Les théories réalistes ont toujours survalorisé ces distinctions et les ont parfois essentialisées en confondant altérité et inimitié (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
conflits-939-49-conclusion-les-relations-entre-acteurs-les-tendances-technologiques-et-les-droits-des-individus.pdf (135.48 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01018156 , version 1 (03-07-2014)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Elspeth Guild, Didier Bigo. Les relations entre acteurs, les tendances technologiques et les droits des individus. Cultures & conflits, 2003, 49, pp.124-135. ⟨10.4000/conflits.939⟩. ⟨hal-01018156⟩
73 View
108 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More