Les entreprises de coercition para-privées : de nouveaux mercenaires ?

Résumé : Comment analyser et nommer les entreprises qui " vendent de la sécurité ", au-delà du gardiennage et de la sécurité de la propriété privée des individus ? 1 Comment comprendre le phénomène de la " privatisation " de certaines fonctions dites régaliennes concernant les activités de police, de renseignement, de contrôle des personnes aux frontières, de vente d'armes, de conseil en stratégie et opérations " anti-subversives ", d'accompagnement de convois humanitaires en territoire " hostile ", de communication et de coordination des troupes en temps de guerre et in fine de troupes de combat appuyant les troupes ordinaires ? (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01018047
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 3 juillet 2014 - 15:22:48
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 octobre 2014 - 11:35:26

Fichier

conflits-973-52-editorial-les-...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Didier Bigo. Les entreprises de coercition para-privées : de nouveaux mercenaires ?. Cultures & conflits, L'Harmattan, 2003, pp.5-10. ⟨hal-01018047⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

131

Téléchargements de fichiers

264