Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La Chine par elle-même. 1. L'invention de la protection sociale

Résumé : Cet article est le premier d'une série qui paraîtra régulièrement sous la responsabilité de Françoise Mengin et Jean-Louis Rocca. Y seront abordées certaines des questions qui font aujourd'hui débat au sein du monde chinois. Depuis le début des années quatre-vingt-dix, le gouvernement chinois s'est lancé dans une complète refonte des bases mêmes de la société urbaine. Jusque-là, la population urbaine était quadrillée par un système de contrôle et de protection reposant à la fois sur le travail et la résidence. Système de contrôle car, bien évidemment, l'objectif du pouvoir était de mettre en place une surveillance aussi fine que possible des individus ; mais aussi système de protection dans la mesure où les travailleurs, dans leur unité de travail (entreprise, administration ou établissement d'enseignement) ou dans leur village, et les citadins dans leur quartier, profitaient de fonds de " bien-être " (fuli) destinés à les assister face aux aléas de la vie (...).
Complete list of metadata

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01018045
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, July 3, 2014 - 3:20:40 PM
Last modification on : Thursday, April 28, 2022 - 10:38:02 AM
Long-term archiving on: : Friday, October 3, 2014 - 11:30:27 AM

File

ci18p57-64.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Citation

Jean-Louis Rocca. La Chine par elle-même. 1. L'invention de la protection sociale. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2003, pp.57-64. ⟨hal-01018045⟩

Share

Metrics

Record views

71

Files downloads

114