La Chine par elle-même. 1. L'invention de la protection sociale - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Critique Internationale Year : 2003

La Chine par elle-même. 1. L'invention de la protection sociale

(1)
1

Abstract

Cet article est le premier d'une série qui paraîtra régulièrement sous la responsabilité de Françoise Mengin et Jean-Louis Rocca. Y seront abordées certaines des questions qui font aujourd'hui débat au sein du monde chinois. Depuis le début des années quatre-vingt-dix, le gouvernement chinois s'est lancé dans une complète refonte des bases mêmes de la société urbaine. Jusque-là, la population urbaine était quadrillée par un système de contrôle et de protection reposant à la fois sur le travail et la résidence. Système de contrôle car, bien évidemment, l'objectif du pouvoir était de mettre en place une surveillance aussi fine que possible des individus ; mais aussi système de protection dans la mesure où les travailleurs, dans leur unité de travail (entreprise, administration ou établissement d'enseignement) ou dans leur village, et les citadins dans leur quartier, profitaient de fonds de " bien-être " (fuli) destinés à les assister face aux aléas de la vie (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
ci18p57-64.pdf (63.92 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01018045 , version 1 (03-07-2014)

Identifiers

Cite

Jean-Louis Rocca. La Chine par elle-même. 1. L'invention de la protection sociale. Critique Internationale, 2003, 18, pp.57-64. ⟨hal-01018045⟩
72 View
115 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More