Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le facteur soudanais, avant et après

Résumé : Le 11 septembre 2001 reposait la question de la nature du régime soudanais et des étranges amitiés qu'il a cultivées depuis son arrivée au pouvoir, le 30 juin 1989. En effet, les États occidentaux savaient que le chef d'Al- Qaida, Oussama Ben Laden, avait longtemps résidé au Soudan - de 1991 à 1996 - parmi bien d'autres militants fondamentalistes, et que les liens avec les courants les plus durs de l'islamisme s'étaient poursuivis. De nombreux observateurs auguraient alors une forte réaction américaine, dans la lignée de celle qu'avait eue le président Clinton en août 1998, après les attentats contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya. Il n'en fut rien (...).
Complete list of metadata

Cited literature [1 references]  Display  Hide  Download

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01017910
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, July 3, 2014 - 12:35:42 PM
Last modification on : Monday, March 28, 2022 - 5:56:52 PM
Long-term archiving on: : Friday, October 3, 2014 - 11:20:59 AM

File

ci17p44-51.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Citation

Roland Marchal. Le facteur soudanais, avant et après. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2002, pp.44-51. ⟨hal-01017910⟩

Share

Metrics

Record views

56

Files downloads

165