Retraites : le diable est dans les détails

Résumé : Tous les hommes politiques en sont d'accord : la question des retraites sera parmi les premières que le gouvernement issu des élections du printemps 2002 devra traiter. Le temps est compté : c'est à partir de 2006 que les babyboomers commenceront à prendre leur retraite, donc que le ratio retraités/actifs augmentera. À moyen terme, joueront à plein l'allongement de la durée de vie et la stabilisation démographique. Même dans un scénario favorable (retour au plein emploi, hausse des taux d'activité), la part des retraites dans le PIB devrait passer de 12,6 % en 2000 à 18 % en 2040, pour maintenir la retraite à 60 ans et le rapport actuel entre retraite moyenne et salaire moyen. La France doit choisir clairement une stratégie à long terme pour garantir l'avenir de ses retraites (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01017890
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 3 juillet 2014 - 12:05:25
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:09
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 octobre 2014 - 11:16:02

Fichier

220.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01017890, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/5128

Collections

Citation

Henri Sterdyniak. Retraites : le diable est dans les détails. Lettre de l'OFCE, Paris : Presses de la Fondation nationale des sciences politiques devenu Presses de Sciences-Po, 2002, pp.1-4. ⟨hal-01017890⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

128

Téléchargements de fichiers

95