" Juges rouges " ou "Mains propres" ? La politisation de la question judiciaire en Italie - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Critique Internationale Year : 2002

" Juges rouges " ou "Mains propres" ? La politisation de la question judiciaire en Italie

(1)
1

Abstract

Depuis l'accession de Silvio Berlusconi à la présidence du Conseil, en juin 2001, le conflit entre le gouvernement et la magistrature a acquis une âpreté croissante en Italie, jusqu'à se traduire, ces derniers mois, par des polémiques d'une rare véhémence. Aux attaques contre les juges (accusés d'abuser de leur pouvoir à des fins partisanes) ont répondu des manifestations de plus en plus nombreuses pour dénoncer la volonté affichée du gouvernement de restaurer l'illégalisme diffus que ces juges n'ont cessé de combattre depuis les débuts de l'opération anticorruption " Mains propres " en 1992. Ces polémiques témoignent d'un durcissement de la compétition politique et du débat public dont la justice n'est certes qu'une des scènes, mais une scène décisive, du fait du rôle joué par la magistrature dans la mutation politique que connaît le pays depuis le début des années quatre-vingt-dix et de la signification particulière qu'y a acquise, pour cette raison, la question judiciaire (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
ci15p45-53.pdf (62.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01017887 , version 1 (03-07-2014)

Identifiers

Cite

Jean-Louis Briquet. " Juges rouges " ou "Mains propres" ? La politisation de la question judiciaire en Italie. Critique Internationale, 2002, 15, pp.45-53. ⟨hal-01017887⟩
89 View
83 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More