Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Marx, justice et jurisprudence : une lecture des 'Vols de bois'

Résumé : Le jeune Marx, encore influencé par Savigny, tente d'élaborer une science du droit qui puisse, tout en satisfaisant aux exigences internes de la discipline, prétendre être vraiment philosophique, c'est-à-dire à la fois rationnelle au sens hégélien du terme et politiquement critique, donnant ainsi une signification moderne à la formule jurisprudentia vera philosophia est. Par la critique conjointe de la loi et de la coutume, Marx cherche à se dégager du romantisme au nom de droits populaires universels, qui doivent beaucoup aux études des germanistes de l'École Historique, dont Marx se démarque cependant dès 1843, abandonnant l'idée d'une critique interne du droit, et soldant ainsi cette tentative par un échec.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01017859
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, July 3, 2014 - 11:41:39 AM
Last modification on : Thursday, September 1, 2022 - 11:16:43 AM
Long-term archiving on: : Friday, October 3, 2014 - 11:11:11 AM

File

rfhip-015-0063.pdf
Explicit agreement for this submission

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

Citation

Mikhaïl Xifaras. Marx, justice et jurisprudence : une lecture des 'Vols de bois'. Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, L'Harmattan, 2002, pp.63-112. ⟨10.3917/rfhip.015.0063⟩. ⟨hal-01017859⟩

Share

Metrics

Record views

179

Files downloads

670