Antigone Busiris Portia, trois images spéculaires de la doctrine

Résumé : Choisir la doctrine comme objet d'étude, alors qu'on en fait partie, est une gageure. La démarche n'est-elle pas scientifiquement disqualifiée puisque le sujet étudiant est à l'intérieur de l'objet étudié, ce qui le prive de la faculté de fournir, sans subir ni produire d'influence, une description exacte et objective ? Vraisemblablement, le docteur qui étudie et décrit la doctrine ne pourra échapper aux assertions ni vraies ni fausses ou vraies et fausses à la fois ; son travail ressemblera donc à une suite de paradoxes de logiques comparables au célèbre paradoxe d'Epiménide (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01017596
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 2 juillet 2014 - 17:39:11
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:08
Document(s) archivé(s) le : jeudi 2 octobre 2014 - 11:52:54

Fichier

antigone-busiris-et-portia-tro...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Jean Pascal Chazal. Antigone Busiris Portia, trois images spéculaires de la doctrine. Revue Interdisciplinaire d'Etudes Juridiques, Séminiaire interdisciplinaire d'études juridiques des facultés universitaires Saint-Louis, 2002, pp.1-43. ⟨hal-01017596⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

139

Téléchargements de fichiers

770