Géographie et pouvoir

Résumé : Là où l'on pouvait s'attendre à voir les théoriciens des relations internationales, sont venus les géographes. Certains d'entre eux ont entrepris, depuis quelques années, une réflexion sur le sens de la géopolitique dans le contexte de l'après-guerre froide. Cette réflexion débouche à la fois sur une déconstruction inédite de la discipline géographique et sur des questionnements utiles pour l'analyse des relations internationales. Par exemple, comment se constitue le savoir géopolitique ? Comment peut-on concevoir un espace politique mondial ? Y a-t-il un savoir-faire géopolitique ? Qui en a la maîtrise ? Ce qui manque, toutefois, dans cet ensemble de réflexions, c'est la question du " pourquoi ". À quoi sert, en effet, la géographie politique, ou la géopolitique, dans le monde de l'après-guerre froide ? À quoi sert-elle, en particulier, du point de vue des relations internationales ? Le but de cet article est autant de présenter les travaux des géographes que de montrer la pertinence de cette nouvelle problématique pour d'autres domaines (notamment les relations internationales), mais aussi pour d'autres types d'interrogations, tel l'usage politique de l'imaginaire.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01016947
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 1 juillet 2014 - 15:02:19
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05
Document(s) archivé(s) le : mercredi 1 octobre 2014 - 12:35:29

Fichier

ci10p51-58.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Karoline Postel Vinay. Géographie et pouvoir. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2001, pp.51-58. ⟨hal-01016947⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

246

Téléchargements de fichiers

2894