Mobilisations des migrants en Europe : du national au transnational

Résumé : Il est devenu habituel d'opposer des " modèles " nationaux lorsqu'il s'agit de comparer les formes d'organisation et d'intégration des migrants des années 1960 installés dans différents pays européens. Ces modèles fondés sur les traditions politiques et les relations que chacun des états entretient avec les populations en situation de minorité (religieuse, ethnique, raciale) influencent la mobilisation des populations en question. En effet, leurs modes de mobilisation dénotent dans chacun des pays l'intériorisation des normes et des conduites politiques propres à chacun des pays et soulignent dès lors la " nationalisation " de leurs actions. Or, la construction de l'Europe remet en cause la validité et la pertinence des modèles. Le mode de participation politique des populations issues de l'immigration trouve un appui dans ce nouvel espace politique qui favorise les solidarités transnationales en fonction de la nationalité (actuelle ou d'origine), la religion, ou la " couleur ". Les actions qui les accompagnent contournent les politiques nationales pour aboutir à une représentativité au niveau européen.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01016777
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 1 juillet 2014 - 10:44:57
Dernière modification le : jeudi 11 juillet 2019 - 17:00:02
Document(s) archivé(s) le : mardi 13 octobre 2015 - 14:38:11

Fichier

article-remi-0765-0752-1994-nu...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Riva Kastoryano. Mobilisations des migrants en Europe : du national au transnational. Revue Europeenne des Migrations Internationales, Cnrs, 1994, 10 (1), pp.169-181. ⟨hal-01016777⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

253

Téléchargements de fichiers

217