Mogadiscio dans la guerre civile : rêves d'Etat - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 2000

Mogadiscio dans la guerre civile : rêves d'Etat

(1)
1

Abstract

Mogadiscio fait aujourd'hui figure de ville fantôme, régie par l'insécurité, les mafias - islamistes ou non - et les criminels de toutes sortes. En constatant leur échec lors du retrait des forces internationales en 1995, les responsables des Nations unies avaient pronostiqué avec amertume l'effondrement total de la capitale somalienne dans l'anomie et les pénuries. Le maigre tissu urbain ne s'était, à leur sens, reconstitué qu'à la faveur de la forte présence étrangère, et grâce aux ressources considérables qui y avaient été injectées. Or Mogadiscio n'a pas disparu, et joue même un rôle de plate-forme de transit pour le commerce régional. Deux facteurs expliquent, à notre sens, la permanence du rôle de Mogadiscio (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
etude69.pdf (379.31 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01011372 , version 1 (23-06-2014)

Identifiers

Cite

Roland Marchal. Mogadiscio dans la guerre civile : rêves d'Etat. Les études du CERI, 2000, 69, pp.1-36. ⟨hal-01011372⟩
126 View
148 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More