Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Mogadiscio dans la guerre civile : rêves d'Etat

Résumé : Mogadiscio fait aujourd'hui figure de ville fantôme, régie par l'insécurité, les mafias - islamistes ou non - et les criminels de toutes sortes. En constatant leur échec lors du retrait des forces internationales en 1995, les responsables des Nations unies avaient pronostiqué avec amertume l'effondrement total de la capitale somalienne dans l'anomie et les pénuries. Le maigre tissu urbain ne s'était, à leur sens, reconstitué qu'à la faveur de la forte présence étrangère, et grâce aux ressources considérables qui y avaient été injectées. Or Mogadiscio n'a pas disparu, et joue même un rôle de plate-forme de transit pour le commerce régional. Deux facteurs expliquent, à notre sens, la permanence du rôle de Mogadiscio (...).
Complete list of metadata

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01011372
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, June 23, 2014 - 4:43:33 PM
Last modification on : Friday, July 8, 2022 - 11:44:23 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 23, 2014 - 12:06:11 PM

File

etude69.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Citation

Roland Marchal. Mogadiscio dans la guerre civile : rêves d'Etat. Les études du CERI, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2000, pp.1-36. ⟨hal-01011372⟩

Share

Metrics

Record views

124

Files downloads

147