Modernisation de l'administration et apprentissage de la démocratie locale : Une étude polonaise

Résumé : La mise en place d'administrations publiques performantes, notamment au niveau local, a été une des exigences majeures de la période post-communiste. Mais cet impératif a entraîné des conflits entre deux types d'acteurs s'appuyant sur des sources de légitimité différentes : professionnalisme pour l'administration, contrôle démocratique pour les élus. Le champ de l'emploi en offre un exemple pertinent dans la mesure où l'apparition du chômage a accompagné la disparition de l'ancien régime. Le cas polonais met en évidence les oppositions entre bureaucratie administrative et démocratie politique, entre déconcentration des pouvoirs administratifs et décentralisation de l'action collective, entre efficacité économique et efficacité sociale. Son examen soulève la question de la source du contrôle (insiders vs. outsiders) dans les transformations post communistes.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01011367
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 23 juin 2014 - 16:41:10
Dernière modification le : jeudi 11 juillet 2019 - 12:08:01
Document(s) archivé(s) le : mardi 23 septembre 2014 - 12:00:11

Fichier

ci09p75-92.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

François Bafoil. Modernisation de l'administration et apprentissage de la démocratie locale : Une étude polonaise. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2000, 9 (9), pp.75-92. ⟨hal-01011367⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

461

Téléchargements de fichiers

134