Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le Désordre nouveau. Violence sociale et changement politique en Indonésie

Résumé : Nous sommes devenus la troisième démocratie du monde", affirmait Megawati Sukarnoputri, dirigeante du Parti démocratique indonésien-Combat (PDI-P), après sa victoire aux élections du 7 juin 1999: optimisme partagé par les représentants de plusieurs grandes agences internationales spécialisées dans la gestion du "passage à la démocratie". Après avoir longuement conseillé la Commission électorale sur le choix d'un mode de scrutin approprié à la première consultation libre depuis plus de quarante ans, le National Democratic Institute, à l'instar de la plupart des équipes de "surveillance" des lieux de vote, se félicitait du calme qui avait régné le jour du vote comme après l'annonce des résultats. Enfin, la majorité des grandes chancelleries occidentales, et en premier lieu les États-Unis qui avaient opté pour une "conditionnalité" très ferme subordonnant l'attribution d'aides financières internationales à la tenue de ces élections libres, avaient toutes les raisons de se réjouir. La Reformasi (réforme) était bien le prélude à la demokrasi (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01011337
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 23 juin 2014 - 16:20:23
Dernière modification le : vendredi 4 septembre 2020 - 16:18:43
Archivage à long terme le : : mardi 23 septembre 2014 - 11:51:02

Fichier

ci08p28-35.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Romain Bertrand. Le Désordre nouveau. Violence sociale et changement politique en Indonésie. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2000, 8 (8), pp.28-35. ⟨hal-01011337⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

486

Téléchargements de fichiers

324