Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La crise équatorienne et l'architecture financière internationale

Résumé : Le défaut sur la dette extérieure et la dollarisation de l'Equateur sont les symptômes d'une grave crise politique et économique. Ces événements, affectant un petit pays, restent d'une portée internationale limitée. Toutefois, l'insolvabilité équatorienne adresse aux artisans de la nouvelle architecture financière internationale des questions fondamentales, différentes de celles posées par les crises de liquidités mexicaine ou asiatiques. La faillite d'un Etat n'est pas un problème nouveau, mais le développement de la finance désintermédiée réclame des solutions inédites. Comment parvenir à coordonner les créanciers privés ? Comment, ensuite, partager le fardeau des pertes entre les créanciers, privés et publics ? Les réponses butent aujourd'hui sur le statut des créances. L'évolution de ce statut permettrait à la fois de maintenir l'accès des petits pays aux marchés et de prévenir les situations d'aléa moral pour les pays "systémiquement importants" qui bénéficient de l'intervention d'un prêteur en dernier ressort (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01011221
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 23 juin 2014 - 12:47:32
Dernière modification le : vendredi 4 septembre 2020 - 16:32:16
Archivage à long terme le : : mardi 23 septembre 2014 - 11:16:34

Fichier

jsgard-let188.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01011221, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/8183

Collections

Citation

Jérôme Sgard. La crise équatorienne et l'architecture financière internationale. La Lettre du CEPII, CEPII, 2000, pp.1-4. ⟨hal-01011221⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

220

Téléchargements de fichiers

219