Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La classe ouvrière post-communiste. Des " héros au pouvoir " à l'exclusion des " petites gens "

Résumé : Les transformations de la classe ouvrière dans la période post-communiste, soulèvent la question des processus de différenciation qui ont affecté les statuts, les chances de jeu, les représentations des acteurs. Avec les changements qui ont touché les droits de propriété, plusieurs types d'entreprises sont apparus, parmi lesquels les unités reprises par les investisseurs , étrangers. Les réductions d'emploi y ont : été très importantes, affectant notamment les postes ouvriers. La classe ouvrière de type soviétique a ainsi été la "grande perdante" des transformations initiées en 1990. Cet article s'attache d'abord à souligner le degré d'autonomie dont elle disposait sous l'ancien régime pour mieux comprendre qu'avec le changement des droits ? de propriété, les représentations comme . les statuts sociaux ont été profondément remodelés. L'auteur s'appuie sur des enquêtes conduites dans des cimenteries en Pologne en 1997 et 1998.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01011197
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 23 juin 2014 - 12:13:36
Dernière modification le : lundi 7 septembre 2020 - 09:45:52

Fichier

article-genes-1155-3219-2000-n...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

François Bafoil. La classe ouvrière post-communiste. Des " héros au pouvoir " à l'exclusion des " petites gens ". Genèses. Sciences sociales et histoire, Belin, 2000, pp.74-97. ⟨hal-01011197⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

222

Téléchargements de fichiers

922