Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les marges de manoeuvre d'un 'bon élève' économique : la Tunisie de Ben Ali

Résumé : Le 24 octobre 1999, au soir des élections présidentielles et législatives en Tunisie, Philippe Séguin se félicitait de leur bon déroulement et louait la " nouvelle étape du processus démocratique que la Tunisie a choisi de conduire ". Il faisait ainsi écho à ses nombreuses interventions précédentes, qui vantaient les avancées de ce pays et son " miracle " économique. Il avait pourtant écrit quelques temps plus tôt : " Plutôt que des simulacres de démocratie, je préfère des processus prudents, progressifs, qui partent du principe que la démocratie n'a pas de sens là où les gens sont analphabètes, n'ont pas l'eau, le gaz et l'électricité et ne mangent pas à leur faim (...). Dans la construction démocratique, la Tunisie va à son (...), ce rythme appelle la respect " (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01011177
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 23 juin 2014 - 11:49:12
Dernière modification le : lundi 7 septembre 2020 - 10:34:12
Archivage à long terme le : : mardi 23 septembre 2014 - 11:10:58

Fichier

etude60.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Béatrice Hibou. Les marges de manoeuvre d'un 'bon élève' économique : la Tunisie de Ben Ali. Les études du Centre d'études et de recherches internationales, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 1999, pp.1-33. ⟨hal-01011177⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

345

Téléchargements de fichiers

364