Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Guerre civile et oeuvres pies en Algérie

Résumé : Après de longues années de pratique clientéliste des notables FLN, le charisme des combattants de l'indépendance s'est épuisé. Une force nouvelle, le FIS, a pris le relais : par une stratégie de la bienfaisance hardiment conduite au nom de l'islam, ses élus municipaux de 1990 soulèvent l'enthousiasme qui conduit à la victoire islamiste aux législatives de 1991. L'interruption du processus électoral et la guerre civile font alors surgir une autre figure du "bienfaiteur", l'émir de la guérilla, suivi à son tour par de nouveaux notables sous les espèces du milicien ou de l'élu RND. La guerre, le racket, la libéralisation de l'économie et l'aide internationale prodiguée au régime ont fourni des opportunités d'enrichissement (donc de largesse) qui font exploser l'offre de "bienfaits" - sans que se retrouve cette combinaison exceptionnelle de bienfaisance et d'idéal politico-moral qui avait fait le succès du FIS.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01010826
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 20 juin 2014 - 15:57:22
Dernière modification le : vendredi 4 septembre 2020 - 16:18:42
Archivage à long terme le : : samedi 20 septembre 2014 - 11:05:34

Fichier

ci04p127-137.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Luis Martinez. Guerre civile et oeuvres pies en Algérie. Critique Internationale, Presses de sciences po, 1999, 4 (4), pp.127-137. ⟨hal-01010826⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

744

Téléchargements de fichiers

749