Le retour de Sindbad. L'Iran dans le Golfe

Résumé : Souligner les difficultés qu'éprouve la République islamique d'Iran à entretenir une relation paisible avec son environnement international, et singulièrement avec ce que l'on appelle la globalisation, relève du truisme. Sans même revenir sur la malheureuse affaire des otages de 1979, on constate que le régime n'a cessé de dénoncer l'" agression culturelle " dont était victime le monde musulman, voire l'ensemble des pays du Sud. Sa suspicion à l'encontre de celle-ci et de son inspirateur, le " grand Satan ", a été confortée, au lendemain de la Révolution et de l'éclatement de la guerre avec l'Irak, par le départ aux Etats-Unis de plusieurs centaines de milliers de citoyens iraniens, parmi lesquels on comptait de nombreux diplômés et possédants. L'existence de cette diaspora n'a cessé de hanter le débat politique (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01010814
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 20 juin 2014 - 15:45:32
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05
Document(s) archivé(s) le : samedi 20 septembre 2014 - 11:02:52

Fichier

etude53.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Fariba Adelkhah. Le retour de Sindbad. L'Iran dans le Golfe. Etudes du CERI, 1999, pp.1-57. ⟨hal-01010814⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

689

Téléchargements de fichiers

425