Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Italie : un système de pouvoir en procès

Résumé : Le procès qui se tient actuellement contre Andreotti, l'un des principaux dirigeants de l'Italie républicaine, révèle l'existence de liens durables entre une partie du monde politique et le monde criminel. Il a été rendu possible par la rencontre de deux processus relativement indépendants : la constitution, à travers notamment l'activité des Commissions parlementaires antimafia, d'un modèle d'analyse de la mafia fondé sur ses collusions avec les pouvoirs officiels ; la diffusion au sein d'une partie de la magistrature de répertoires d'action qui ont permis de lutter efficacement contre le pouvoir mafieux. La question des relations entre mafia et politique a ainsi pu émerger dans l'arène judiciaire, aboutissant à discréditer le système de pouvoir dont Andreotti était l'un des symboles mais aussi à accréditer les versions de l'histoire de la " Première république " italienne qui privilégient ses aspects occultes.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01010799
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 20 juin 2014 - 15:26:24
Dernière modification le : vendredi 4 septembre 2020 - 16:18:42
Archivage à long terme le : : samedi 20 septembre 2014 - 11:01:42

Fichier

ci03p141-154.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Louis Briquet. Italie : un système de pouvoir en procès. Critique Internationale, Presses de sciences po, 1999, 3 (3), pp.141-154. ⟨hal-01010799⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

640

Téléchargements de fichiers

283