Un nouveau Japon ? Regards sur les mouvements alternatifs - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 1997

Un nouveau Japon ? Regards sur les mouvements alternatifs

(1)
1

Abstract

La démocratie japonaise semble aujourd'hui en pleine crise. La perte de légitimité des élites politiques se traduit de multiples façons : recul de la participation électorale (40,4 % d'abstention aux législatives de 1996 et 54,5 % aux sénatoriales de 1995), montée du vote de protestation (13 % pour le Parti communiste en 1996), volatilité de l'électorat, affaissement de l'identité partisane, défiance radicale à l'égard des politiciens, triomphe de candidats populistes aux élections locales... Le système des partis a volé en éclats : sur les huit formations politiques représentées au Parlement en 1993, seulement deux subsistent aujourd'hui (le PLD et le PCJ). Le gouvernement PLD issu des législatives de 1996 est minoritaire à la Diète, et bien plus encore dans le pays, où il n'a obtenu que 18,6 % des voix du corps électoral (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
etude30.pdf (170.13 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01010368 , version 1 (19-06-2014)

Identifiers

Cite

Jean-Marie Bouissou. Un nouveau Japon ? Regards sur les mouvements alternatifs. Les études du CERI, 1997, 30, pp.1-48. ⟨hal-01010368⟩
78 View
275 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More