Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La démocratie parlementaire indienne en question

Résumé : Arrivé au poste de Premier ministre au lendemain des élections de mai 1996, à la tête d'un gouvernement de Front uni (United Front), H.D. Gowda tombe en avril 1997. Même s'il est rapidement remplacé par I.K. Gujral, un ancien proche conseiller d'Indira Gandhi, peu d'observateurs se risquent à parier sur la longévité du nouveau gouvernement. Cette incertitude témoigne de la nouvelle ère dans laquelle " la plus grande démocratie du monde ", peuplée de 846 millions d'habitants selon le dernier recensement de 1991, est entrée depuis maintenant quelque deux décennies. Cette étude se propose de ne s'en tenir qu'à une facette de la réalité politique de l'Inde : sa démocratie parlementaire (...).
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01010350
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 19, 2014 - 3:45:01 PM
Last modification on : Friday, July 8, 2022 - 11:44:23 AM
Long-term archiving on: : Friday, September 19, 2014 - 11:16:45 AM

File

etude25.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Max-Jean Zins. La démocratie parlementaire indienne en question. Les études du CERI, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 1997, pp.1-35. ⟨hal-01010350⟩

Share

Metrics

Record views

115

Files downloads

1298