La modernisation de l’État et la fin de la spécificité française

Résumé : La politique de modernisation administrative est liée au projet de moderniser l'État. Dépassant la rupture épistémologique établie entre la science administrative et l'analyse des politiques publiques, le concept de politique institutionnelle offre une grille de lecture qui permet de mesurer les mutations affectant le rôle des fonctionnaires et les modes d'action de l'État. La remise en cause du modèle politico-administratif français conduit à s'interroger sur les mécanismes de légitimation de la Cinquième République. La fin de la spécificité française peut se comprendre comme la recherche d'une voie médiane entre le modèle américain et le modèle social-démocrate.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01009635
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 27 août 2018 - 16:15:10
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:04
Document(s) archivé(s) le : mercredi 28 novembre 2018 - 15:15:10

Fichier

1990-rouban-la-modernisation-d...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Luc Rouban. La modernisation de l’État et la fin de la spécificité française. Revue Francaise de Science Politique, Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1990, 40 (4), pp.521 - 545. ⟨hal-01009635v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102

Téléchargements de fichiers

364