L'État et les immigrés : France, Allemagne, Grande-Bretagne et États-Unis - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue Europeenne des Migrations Internationales Year : 1989

L'État et les immigrés : France, Allemagne, Grande-Bretagne et États-Unis

(1)
1

Abstract

The State and the Immigrants : France, Germany, Great-Britain and the United States. - This article compares the policies adopted by three European countries (France, Germany and Great-Britain) and the United States towards immigration. It analyses the impact of these policies on the acculturation of immigrants and on their integration into the larger society. Nation states have different policies of education, housing, political participation and especially of juridiction concerning associational life and citizenship. Their political traditions are different too. The immigrants are also not the same, neither in their cultural background, nor in their historical relationship to the host society. History explains for a large extent the immigration policy of these countries. Even if the wishes of governments might differ, the question is whether the actual social realities in each country are not much more similar to each other than the governments might wish. Does the American example provide insights into the future of foreign populations in Europe. Does the present situation lead to a status of ethnic minority on the American model, or does it constitute an intermediary stage before the " melting pot ".
A partir de l'exemple comparé de trois pays européens (France, Allemagne et Grande-Bretagne) et des Etats-Unis, cet article analyse les points communs et les différences dans les politiques publiques à l'égard des immigrés et leurs effets sur l'acculturation et les modalités d'intégration de ces populations dans la société globale. Les Etats nationaux adoptent des politiques différentes en ce qui concerne l'enseignement, le logement, la participation politique, en particulier à travers les lois sur les associations, et la nationalité. Les traditions politiques sont également différentes. Les populations immigrées diffèrent aussi par leur culture d'origine et leurs relations historiques avec les sociétés d'accueil. L'histoire explique pour une large part la différence des politiques suivies à l'égard des populations immigrées. Mais il faut nous demander si les réalités sociales ne sont pas plus proches, à l'heure actuelle, que les gouvernements ne le voudraient. L'exemple américain permet-il de poser le problème de l'avenir des populations étrangères en Europe ? La situation actuelle conduit-elle à la constitution des minorités ethniques sur le modèle américain, ou alors constitue-t-elle une étape intermédiaire avant ce G. Noiriel appelé " le creuset français ".
Fichier principal
Vignette du fichier
article-remi-0765-0752-1989-num-5-1-1192.pdf (1.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01009363 , version 1 (17-06-2014)

Identifiers

Cite

Riva Kastoryano. L'État et les immigrés : France, Allemagne, Grande-Bretagne et États-Unis. Revue Europeenne des Migrations Internationales, 1989, 5 (1), pp.9-20. ⟨hal-01009363⟩
246 View
446 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More