Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

La renaissance électorale de l’électorat frontiste

Résumé : Le Front national n’a cessé, depuis le milieu des années 1980, de renforcer son emprise électorale jusqu’au climax de l’élection présidentielle de 2002. Le déclin engagé à partir de l’élection présidentielle de 2007 fut d’autant plus surprenant. Les élections régionales puis cantonales de 2010 et 2011, à leur tour, ont montré la capacité du Front national à revenir dans le jeu électoral. Quid de 2012 ? Assiste-t-on à une renaissance de l’électorat frontiste ? Les six vagues d’intentions de vote de Présidoscopie nous dévoilent que Marine Le Pen reste en position d’outsider.
Mots-clés : Front national Electorat
Type de document :
Rapport
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-00972977
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 3 avril 2014 - 20:12:21
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:04
Archivage à long terme le : : jeudi 3 juillet 2014 - 20:21:14

Fichier

noteperrineau1.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Pascal Perrineau. La renaissance électorale de l’électorat frontiste. [Rapport de recherche] Centre de recherches politiques de Sciences Po. 2012. ⟨hal-00972977⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

228

Téléchargements de fichiers

317