France-Allemagne : Y-a-t-il un dividende démographique ?

Résumé : Bien que le vieillissement démographique soit avant tout une bonne nouvelle puisqu'il signifie que les individus vivent plus longtemps, il est aussi souvent présenté comme un fardeau économique et social. Il affecterait les capacités productives (baisse de la productivité et diminution de la population active) et réduirait le revenu par tête (augmentation de la population inactive). Il conduirait aussi à un alourdissement des dépenses sociales en faveur des populations âgées (retraite, santé et dépendance) et la fiscalisation de leur financement pourrait peser lourdement sur les incitations à produire des richesses. En toute logique, l'Allemagne devrait être pénalisée d'un vieillissement plus fort que celui observé en France. Pour autant, un dividende démographique en faveur de la France ne va pas de soi. Certes les tendances démographiques prévoient un avenir radieux pour la France. Mais, les évolutions économiques récentes ont plutôt été très favorables à l'économie allemande alors que la France s'est embourbée dans le chômage de masse et une croissance faible...
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-00972863
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 3 avril 2014 - 20:07:41
Dernière modification le : mardi 24 septembre 2019 - 16:17:44

Fichier

note35.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Vincent Touze. France-Allemagne : Y-a-t-il un dividende démographique ?. OFCE Les notes du blog, OFCE, 2013, pp.1-8. ⟨hal-00972863⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

207

Téléchargements de fichiers

229