Retraites des femmes : une appréciation des réformes en France, en Allemagne, en Italie et en Suède

Résumé : La comparaison proposée ici est centrée sur la France, l'Allemagne, l'Italie et la Suède. Ces quatre pays d'Europe continentale disposaient avant les réformes de systèmes de retraite pour l'essentiel par répartition, à prestations définies. Ils ont mis en place depuis le milieu des années 1990 des réformes importantes, qui participent de logiques assez proches, mais selon des modalités différentes : basculement vers un système à cotisations définies en comptes notionnels en Suède et en Italie, prise en compte de la contrainte démographique dans la détermination des droits futurs à la retraite en Allemagne, augmentation de la contributivité et logique de partage des gains d'espérance de vie entre vie active et retraite en France. Ces pays sont également caractérisés par des modalités de participation au marché du travail et des transition emploi-retraites des femmes assez différenciées.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-00972826
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 22 mai 2014 - 15:52:11
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:09
Document(s) archivé(s) le : vendredi 22 août 2014 - 10:57:40

Fichier

europe.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00972826, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/9906

Collections

Citation

Odile Chagny, Paola Veroni. Retraites des femmes : une appréciation des réformes en France, en Allemagne, en Italie et en Suède. Chronique internationale de l'IRES, Institut de recherches économiques et sociales, 2008, pp.3-16. ⟨hal-00972826⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

167

Téléchargements de fichiers

164